La cistude d’Europe en Brenne

La cistude d’Europe est une tortue aquatique qui vit dans les étangs.

La Brenne est un endroit privilégié pour les observer au printemps lorsqu’elles prennent le soleil sur une souche émergée

Michel TELLIA Cistude d'europe

Une cistude parmi les nénuphars

Michel TELLIA Cistude d'europe

Les places sont chères pour un bain de soleil !

La Cistude est carnivore elle se nourrit de petits poissons, et plus rarement de petits batraciens ou d’animaux morts.

Michel TELLIA Cistude d'europe

Cistude d'europe traversant un chemin en Brenne



Au printemps la femelle quitte l’étang pour aller pondre sur la terre ferme, de 4 à 15 œufs dans un trou qu’elle creuse puis recouvre de terre. 

La ponte a souvent lieu la nuit, mais parfois on peut rencontrer au détour d’un sentier en Brenne une cistude traversant un chemin (ou une route, ce qui est plus risqué pour elle) au milieu de la journée.

Le sexe des jeunes tortues dépend de la température pendant l’incubation des œufs qui dure de 2 à 3 mois :  si la température est supérieure à 29°C,  les œufs donneront des femelles, en dessous de 28°C ils donneront des mâles. Mais la plupart des œufs sont mangés par des prédateurs.

Michel TELLIA Cistude d'europe
Michel TELLIA Cistude d'europe

À l’éclosion, si le temps le permet les petites tortues rejoignent l’eau, sinon elles patientent tout l’hiver dans la terre en attendant le printemps.
La cistude est une espèce protégée, sa capture ou sa destruction est bien évidement interdite.
Cette espèce est en régression (son statut UICN est « quasi menacé »). La disparition de son habitat en est la cause majeure, à laquelle viennent s’ajouter les captures illégales, les collisions avec les véhicules, etc…